La Chine et désinformation.

Selon le Monde, le gouvernement chinois reproche aux médias occidentaux leur attitude anti-chinoise quand ils rapportent les élèvenements du Tibet. Mais, plus grave, ils fustigent la tendance à la falsiification des média : ainsi, CNN illustre la répression chinoise avec une photo de camions dans les rues de Lhassa, sans montrer les pierres que lui jettent les émeutiers ; l’hebdomadaire allemand Bild montre une photo de manifestants tibétains battus, mais pas des policiers népalais, à Katmandou, et non à Lhassa.

La légèreté et la facilité des média occidentaux est ainsi utilisée par les autorités chinoise pour jeter le discrédit sur l’ensemble des informations présentées par la presse occidentale. Non sans habileté,  la version officielle veut présenter la chose comme un déchaînement de violences ethniques visant les Hans (immigrès chinois à Lhassa) et les Huis (musulmans). Si la presse musulmane relaie l’info comme le souhaite le gouvernement de Pékin, la position officielle du gouvernement chinois sera renforcée.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s